Après avoir enregistré durant cinq trimestres successifs des taux de croissance à deux chiffres, l'affacturage confirme au premier trimestre 2015 le ralentissement engagé à l'automne 2014, tout en maintenant une progression significative des opérations.

Avec 56,4 Mds d'euros de créances prises en charge, l'activité est en hausse de +9,4% par rapport aux trois premiers mois de 2014.

L'affacturage maintient cependant une croissance significative : ainsi, en termes d'année mobile (production cumulée des quatre derniers trimestres), la progression sur un an à fin mars 2015 est de +11,9% (avec 231,4 Mds d’euros), après +10,2% à la fin du premier trimestre 2014.

En 2014, l’affacturage a constitué une solution de financement pour 40 000 entreprises, et sur le marché européen (qui représente près des 2/3 du marché mondial), la France se situe au deuxième rang derrière le Royaume-Uni.

Source : ASF

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

OK      En savoir plus
X